Des bandes dessinées pour un image plus positive de l’Afrique – c’est le but de l’exposition „Ink & Pixels“ à Bremen. Depuis le 6 septembre, on peut voir dans la bibliothèque centrale des bandes dessinées diverses du Kenya.

Des bandes dessinées des États-Unis ou de l’Europe sont bien connues. Désormais, également les nouveaux venus de l’Afrique ont la possibilité de présenter leurs oeuvres. Le projet est organisé et réalisé de l’association Kulturnetz de Bremen, du Goethe Institut Kenya, de la bibliothèque municipale et de l’association panafricaine. L’inauguration aura lieu le 6 septembre à 18 heures dans le Altbauring de la bibliothèque centrale (Am Wall 201, l’ancien poste de police). L’entrée est gratuite.

L’exposition a pour but d’aider à changer l’image que nous avons de l’Afrique. Car le continent est beaucoup plus que guerres, maladies et crises. Les visiteurs ont la possibilité de plonger dans l’histoire folle et insolite des bandes dessinées kenyanes, comme l’a dit le directeur du projet Gregor Straube de Kulturnetz. Lui-même et le dessinateur de bandes dessinées kenyans Paul Maddo Kelemba seront sur place lors de l’inauguration.

On peut visiter l’exposition juqu’au 8 octobre. De plus, il y aura un atelier de dessiner de Paul Maddo Kelemba pour les adolescents. L’artiste est également disponible pour une visite guidée publique. Elle aura lieu le 10 septembre à 14 heures et offrira à part d’une rétrospective historique également des impressions de l’actualité des bandes dessinées au Kenya.