Le label Strut présente une collection des enregistrements du groupe musical le plus honoré, mais éphémère de la Tanzanie, « Sunburst ». Longtemps, les jeunes musiciens à Dar es Salaam ont été influencé par la Soul, Funk & R’n’B, surtout après un concert du musicien Blues états-unien Buddy Guy en 1969. Le voisinage Upanga à Dar es Salaam a été nommé « Soulville » considérant le fait que plusieurs groupes soul en sont issus – comme c’est le cas de « Sunburst ». Après un concert comme groupe principal lors d’une fête pour souhaiter la bienvenue à Angela Davis, ils ont très vite constitué un auditoire grandissant local et national. Le moment de la percée était une émission dans Radio Tanzanie sur laquelle la chanson « Kosa Langu Mpenzi » est passée. A cette époque, c’était la seule possibilité d’être entendu à la radio. Sur leur premier album « Ave Africa », le son de Sunburst était décrit comme une « fusion des sons traditionnels de l’Afrique avec le rock occidental, assaisonnée avec une pincée de Caraïbes ». Mais à la surprise de tous, le groupe a annoncé sa dissolution. Le manager Peter Bagshawe a expliqué que les projets d’avenir divergeaient déjà trop l’année dernière. Par la suite, il a déménagé en Afrique du Sud et gardé les enregistrements, photos et une démo, même s’il a perdu contact avec le groupe. La session de la radio et l’album « Ave Africa » sont désormais de nouveau disponible sur le marché, sous forme d’un double CD.

Écoutez leurs pièce “Vijana”