83 films avec 30 invités internationaux dans 5 endroits différents pendant 10 jours… c’est ce qui attend cette année les visiteurs du Festival du film africain de Cologne ! Le festival aura lieu du 15 au 25 septembre, et cela, pour la 14ème fois. L’événement fait non seulement partie intégrante maintenant du calendrier des manifestations de la ville de Cologne, mais il est devenu aussi l’une des plus importantes représentations du cinéma africain contemporain en Allemagne.

Le Festival du film africain de Cologne se caractérise en particulier par le contact personnel entre les visiteurs et les cinéastes. Cette année, 30 producteurs, des musiciens et des acteurs sont invités. Les réalisateurs/réalisatrices présenteront leurs films personnellement et à la suite des projections une large place sera donnée aux questions et discussions. Par ailleurs, il est prévu un débat sur le sujet « Les femmes dans le cinéma africain » (« Sisters in African Cinema »). Des femmes régisseurs d’Afrique du sud, de Tunisie, du Cameroun et du Kenya y participeront, le débat sera animé par l’auteur de réputation internationale et professeur, Beti Ellerson des Etats Unis. Une traduction simultanée permettra la compréhension directe, également tous les débats seront accompagnés d’une traduction consécutive. Invités et public pourront également se rencontrer dans le foyer du Forum du film du Museum Ludwig. Cette possibilité de faire connaissance et d’échanger autour de spécialités du Togo et du Sénégal a connu un vif succès les années précédentes.

Mais qui se cache derrière ce projet d’envergure ? Depuis 1988, c’est l’association Verein FilmInitiativ e.V. qui s’occupe de l’organisation et de la mise en en œuvre des nombreuses séries de films, du festival et des projections. Le festival se concentre sur les films africains. Au début, le Festival du film africain « Out of Africa » n’était pas organisé régulièrement, depuis 1996 il a lieu tous les 2 ans. Le public ne cesse de grandir, ce qui est du notamment à l’actualité des films et à la présence de réalisateurs/réalisatrices internationaux. Christa Aretz, directrice du festival, déclare avec fierté que le Festival du film africain de Cologne est désormais le plus important dans son genre en Allemagne. « En 2014, ce sont plus de 8 000 personnes qui ont vu les films, visité l’exposition et assisté au concerts live. L’écho a été tout à fait positif ! Certains films ont même pu être placés dans d’autres villes. Le public et les réalisateurs/réalisatrices sont également attirés par le fait que le meilleur film et le meilleur documentaire sont élus par les visiteurs par bulletin de vote. »

La sélection des films pour le festival ne relève en aucun cas du hasard. Collaborateurs et collaboratrices sont présents dans les principaux festivals du film africain dans le monde, par exemple à Ouagadougou, Carthage et Louvain. Ils assistent au programme et prennent de nouveaux contacts avec des réalisateurs/réalisatrices et des acteurs. Pour compléter, ils font des recherches approfondies sur internet sur les productions africaines. Grâce à la réputation grandissante du festival, l’association FilmInitiativ reçoit de plus en plus souvent aussi des soumissions de réalisateurs/réalisatrices. Cette année, 83 films figurent au programme, à l’origine 300 films étaient à disposition. Christa Aretz explique ce qui importe : « Pour la sélection des films, ce sont surtout leur actualité et leur témoignage cinématographique, comme par exemple la dramaturgie, de bons acteurs/actrices, le montage, la musique qui comptent. Egalement des sujets comme les enfants et les adolescents, l’art et le design, la vie quotidienne et les perspectives politiques influencent le contenu de la programmation. »

Les profanes n’ont pas non plus de soucis à se faire quant à la compréhension. Avec l’aide de la Fondation fédérale pour la culture, 21 films ont pu être sous-titrés en allemand. Sinon, les films ont été tournés en anglais, français ou dans la langue d’origine du pays respectif.

Cette année, le festival met l’accent sur le sujet « Sisters in African Cinema » (« Les femmes dans le cinéma africain »). Bien que leur part augmente, les femmes sont encore loin d’être traitées à égalité dans l’industrie internationale du cinéma. Le festival veut montrer qu’elles occupent une place de plus en plus importante devant et derrière la caméra, particulièrement dans le cinéma africain. Grâce à elles, ce ne sont plus exclusivement les rôles et les problèmes des femmes au quotidien qui sont montrés, à la place l’intérêt se porte sur les femmes en lutte contre les structures patriarcales, les injustices, la violence et les atteintes aux droits de l’homme ainsi que sur les femmes pionnières en politique et dans la culture.

Sans représenter obligatoirement une mutation dans le cinéma africain contemporain, cela reflète les récentes évolutions de l’industrie du cinéma. Selon Beti Ellerson, USA : « Le dialogue visible et la collaboration de différentes générations, un nombre plus important de plateformes et de lieux de promotion du travail et des formes d’expression des femmes ainsi que le changement probablement le plus indiscutable de tous : la progression des nouvelles technologies numériques et d’internet, en font partie ». Aujourd’hui, les films traitent surtout des questions actuelles liées à la nationalité, la citoyenneté, l’intégration et l’immigration.

Toutes les informations complémentaires sur le festival sont rassemblées en allemand, anglais et français sur le site www.filme-aus-afrika.de (www.films-from-africa.com / www.films-d-afrique.com). A télécharger aussi le programme du festival ainsi que le programme sur « Sisters in African Cinema » (disponible également en 3 langues).

 

Toutes les informations en un coup d’œil :

14ème Festival du film africain de Cologne

  • Quand ? 15.-25.09.2016
  • Où ? Forum du film au Museum Ludwig, Cologne
  • 83 films de 25 pays
  • Tous les genres (Long métrage / Documentaire / Court métrage / Animation / Art visuel)
  • Sisters in African Cinema – ultérieurement dans d’autres villes
  • 30 invités internationaux
  • Prix décernés par le public
  • Musique live

Plus d’informations et le programme: www.filme-aus-afrika.de.