Le nombre des entrepreneurs indépendants issus de l’immigration a fortement augmenté en Allemagne. Malheureusement, on pense souvent directement au kiosque de kébabs ou au restaurants chinois qui n’offrent pas des conditions de travail souhaitable. Cependant, une nouvelle étude réalisée par la Bertelsmann Stiftung nous montre le contraire. Le moteur de l’économie allemande n’est pas seulement mis en marche par les créations d’entreprise mais aussi par le nombre croissant des postes de travail. Le président du comité directeur de la Bertelsmann Stiftung Aart de Geus a dit: “Nous voulons montrer par cette étude que les personnes issues de l’immigration n’enlèvent pas les emplois de quelqu’un en Allemagne mais qu’ils ont l’effet contraire: ils sont le moteur pour l’emploi.”

Selon l’étude, le nombre des emplois crées par les entreprises des migrants a augmenté de 947.000 à 1,3 millions pendant 2005 et 2014 (37%). C’est une hausse remarquable considérant que le nombre des immigrés n’a augmenté que de 9% dans le même temps. L’image cliché que ce sont uniquement des restaurants et kiosque est également nié de l’étude. Les entreprises des migrants sont très variés. Seulement 28% se situent dans le commerce et l’industrie hôtelière. Beaucoup de migrants sont très bien intégrés et fondent des entreprises dans des secteurs différents. Une grande différence des entreprises des migrants se trouve dans la rémunération: ils reçoivent environ 30% moins d’argent. Malgré ces désavantages, les entreprises donnent un nouvel élan à l’économie allemande.