„No Amnesty on Genocide“ – c’est le titre de la nouvelle exposition de AfroTak qui sera inaugurée officiellement le 31 août dans le Kunsthaus KuLe à Berlin. Elle thématise le génocide de l’Allemagne en Namibie au début du 20ième siècle, considéré comme le premier génocide de la moderne. On peut visiter l’exposition du début du septembre 2016 jusqu’au 31 ocotbre 2017 tous les jours de 15 à 18 heures. La soirée d’inauguration se compose d’un programme riche pour tous les intéressés.

La soirée commence à 18 heures avec „Zeit und Raum / der Menschenwerdungs-reMIX“, une présentation de AfroTak cyberNomads. C’est un voyage littéraire dans l’histoire de l’Allemagne focalisé sur la diaspora africaine.
À 19 heures, le discours d’ouverture officiel sera prononcé. Les personnes suivantes seront sur place: Adetoun Küppers-Adebisi – AFROTAK TV cyberNomads, Marie-José Ourtilane – direction artistique du projet Space Festival, Elisabeth Kaneza – UN-Fellow du commissariat pour les droits de l’homme des Nations Unies, MdB Dr. Karamba Diaby, Thomas Krüger – président de l’Agence fédérale allemande pour l’éducation politique.
Dès 20 heures, la fête de Finnissage commence avec de la musique de Dangerous Drums.

AfroTak cyberNomads est une initiative des activistes Adetoun et Michael Küppers-Adebisi fondée en 2001. Elle offre un résau pour la diaspora africaine, des médias et des archives de l’éducation et de la culture. Par l’organisation des conférences, des expositions et d’autres événements, ils ont pour but de faire réviser les gens leurs opinions dan sles domaines du colonialisme, néocolonialisme, impérialisme etc. Ils ont reçu déjà plusieurs prix pour leur engagement.

Toutes les infos:

„No Amnesty on Genocide“
31.08.16- 31.10.17 dans le Kunsthaus KuLe à Berlin-Mitte
Auguststraße 10, 10117 Berlin

Tous les jours de 15 à 18 heures