La banque central du Nigeria (CBN) a interdit aux nombreuses entreprises de transferts de monnaie de continuer leurs affaires au Nigeria. Les entreprises concernées ne peuvent plus profiter des 21 millairds dollars qui sont envoyés chaque année aux parents au Nigeria de tous les pays du monde.

Uniquement les trois leaders MoneyGram, Western Union et Ria ont l’autorisation de poursuivre leurs affaires dans le pays. WorldRemit, une des entreprises concernées de la nouvelle politique, a indiqué de faire chaque mois plus de 40.000 transferts au Nigeria et de recevoir des versements d’une valeur de plus de 20 milliards.

Des enquêtes ont montrée que la majorité des entreprises concernées n’était pas autorisée à opérer dans le pays et n’a pas respecté les directives existantes. Une source a prétendu que les entreprises ont fait de la retention de la fluidité des capitaux du dollar qui est initialement prévue pour renforcer les liquidités des devises étrangères dans le pays. Pour cela, ils ont payé les prestataires locales en Naira et pas en dollar. “Les entreprises doivent se soumettre aux exigences d’intégrité et s’adapter aux procédures reconnues dans le monde entier. La pratique de la retention du dollar et le paiement des Nigérians en monnaie locale ne peut plus être acceptée” comme l’a dit la source.

Jusqu’à présent, les entreprises de transfert de monnaie comme WorldRemit ont travaillé avec l’aide des partenariats avec des correspondants locales qui ont permis le transfert des moyens financiers sur des comptes bancaires locales – par cela, ils ont réussi à établir une meilleure infrastructure que SWIFT.

WorldRemit a également mentionné la déclaration d’intention de la banque centrale de 2015 qui fixe des exigences minimales pour les prestataires des transferts de monnaie par portable. Les règles veulent dire que chaque entreprise offrant ce service doit disposer des capitaux minimales de 1 milliards de dollars et d’une expérience d’au moins dix ans. WorldRemit qui est leader dans le service de transfert de monnaie par portable voulait lancer le service également au Nigeria.